Révision pour le bac de Français Index du Forum Révision pour le bac de Français
Chaques internautes déposent des lectures analytiques ou bien des informations en rapport avec le français.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

L'évolution du théâtre

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Révision pour le bac de Français Index du Forum -> Révision pour le bac de Français -> La poésie, la méthodologie, etc...
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Sophie


Hors ligne

Inscrit le: 04 Juin 2008
Messages: 12
Le p'tit Français !: 0
2: 0
Le p'tit prof: 0
10: 0,00

MessagePosté le: Ven 6 Juin - 18:03 (2008)    Sujet du message: L'évolution du théâtre Répondre en citant


 
Synthèse 
Le théâtre et son évolution du XVIIe au XXe 
  
  
  
I.                   Le théâtre du XVIIe  
·        Le théâtre baroque : fin XVIe – début XVIIe
Le Baroque a une origine portugaise (« barroco » → irrégulier). C’est donc le courant de l’instabilité (« du monde et de l’homme »)
L’illusion a recourt au merveilleux
 
Ex : L’illusion comique de Corneille
Caractéristiques : Mélange de registres, magie, plusieurs lieux et actions, thèmes précis (Est ce que ce que l’on vit est réel ?), goût de l’excès
 
·        Le théâtre classique : 1640
Les auteurs cherchent quelque chose de plus régulier. Ils se tournent vers l’Antiquité (Aristote).
1660 : Age d’or du Classicisme. On retrouve les idées humanistes.
 
Aristote (-384 à -322) philosophe grec. C’est un disciple de Platon. Il fonde son école en -335 (il a alors lui-même des disciples). Entant que philosophe, il s’intéresse aux animaux (il réfléchit à l’évolution des espèces). De plus il entreprend une réflexion  sur la politique et la morale. Pour lui chaque être est là avec une fonction précise.
 
Les règles du Classicisme par Boileau :
Il reprend la règle des trois unités (« Qu’en un lieu, qu’en un jour, un seul fait accompli tienne jusqu’à la fin le théâtre rempli ») ainsi que la règle de la vraisemblance et de la bienséance.
 
1)      Peinture l’homme universel, éternel
                  « Le moi est haïssable » Les pensées de Pascal
                  On ne parle jamais de soi mais de l’homme en général.
                  Il y a un goût pour peindre la nature humaine, on l’analyse dans sa                               psychologie.
                  On ne parle jamais de la Nature (sauf LaFontaine)
2)      Avec un souci de vérité et de naturel
                  On supprime le jeu sur le masque et l’échange d rôle.
                  On essaie de représenter le type humain (comique de caractère chez Molière)
3)      Respect de la vraisemblance et de la bienséance
                  Voir texte de l’Abbé d’Aubignac
4)      En se mettant à l’école des Anciens
                  → Humanisme
5)      En respectant les règles
6)      En ayant un culte de la forme
7)      La morale
 
 
 
 
II.                Le théâtre du XVIIIe
 
  1. Les genres nouveaux

            A la mort de Louis XIV en 1715, il y a un renouveau du théâtre. L’austérité de la fin du règne de Louis XIV s’arrête avec la régence. A Paris en 1700, il y a seulement 2 salles de théâtre. Après 1715 on en compte 10.
            Les Italiens reviennent en France. Parmi eux Louigi Ribonni va travailler pour Marivaux.
 
  1. Parodies et satires

Théâtre de foire
Pantonyme (terme très général et vague comme chose, quelque chose, truc, machin, etc. Ces termes permettent d'englober d'autres termes sans les préciser)
Caricature des nobles
Beaumarchais s’en inspire
 
  1. Comédie d’intrigue

Elle part du théâtre de foire et transforme ces pièces en comédies plus structurées qui font une satire du pouvoir par exemple.
 
  1. Opéra comique

Opéra qui associe la musique à la comédie. Il se rapproche de la comédie ballet, mais le chant prend plus de place.
 
  1. Le drame bourgeois

Voltaire (et Crébillon) écrivent des tragédies. On s’inspire des mêmes thèmes. Mais la tragédie ne satisfait pas
→ Diderot crée le drame bourgeois
Reconnu officiellement en 1762, Diderot explique ce théâtre dans sa préface du fils naturel
 
C’est un art nouveau :
-         drame qui représente le peuple et la bourgeoisie (alors que seuls les nobles apparaissent dans la tragédie)
-         Conditions sociales, plus d’intérêts pour les grandes passions
-         On utilise la prose
-         Le pantonyme sert à exprimer les sentiments
 
Rapprochement avec les tableaux de Greuse
 
La mise en scène de ces drames va être plus précise. En effet les didascalies vont être beaucoup plus longues (costumes, décors, place des personnages…). De plus on renonce à l’unité de lieu pour favoriser l’illusion théâtrale.
Ex : Le philosophe sans le savoir (1765) Sedaine
 
 
  1. Les jeux des comédiens

 
  1. Rapport entre comédien et orateur

XVIIe : dans la tragédie, la diction se rapproche plutôt de celle de l’orateur (héritage antique) → Il s’attache au discours. Pas de jeu corporel.
XVIIIe : Le comédien devient acteur. Les sentiments des personnages sont rapportés
→ Jeu très recherché presque exagéré (les comédiens sont émus par leur texte…)
 
  1. La sensibilité au XVIIIe

·        Pensée à la déclamation (1738) Riccoboni
→ Le comédien doit faire sentir ce qu’il dit.
Enthousiasme : furie de l’âme (Encyclopédie)
Jeu excessif montré comme essentiel au XVIIIe
·        Comédien Saint Albine
Même les mauvais textes peuvent devenir des bonnes pièces de théâtre.
·        Art du théâtre Riccoboni réfute l’idée de son père
 
Jusqu’au début du XIXe on continue à jouer avec excès.
Puis le Drame Romantique s’impose.
 
III.             Le théâtre du XIXe
 
Victor Hugo (entre autres) lance la vogue du drame romantique. Il découle du drame bourgeois (qui est plus morale).
 
  1. Drame Romantique

 
            Les romantiques se retrouvent au Cénacle pour écrire.
Principaux romantique : Musset, Lamartine, Stendhal
 
            Les caractéristiques de ce mouvement sont données par V. Hugo dans la préface de Cromwell (1927) et dans Hernani (où la bataille affirme ces caractéristiques)
De plus Stendhal développe les idées romantiques sur le théâtre dans Racine et Shakespeare.
 
            Théâtre qui s’inspire du drame bourgeois mais aussi du mélodrame (drame en musique) qui a beaucoup de succès parce que les thèmes apparaissent plus modernes et ils ne sont pas nobles. Le mélange de genres et registres est fréquent.
 
  1. Les autres pièces

 
    1. Théâtre naturaliste

Adaptation de l’Assommoir (1880) et Le pain de ménage (1898) de Jean Renard
Il n’a pas beaucoup de succès
           
    1. Comédie de boulevard

Aborde des sujets comme les problèmes de couple, l’argent…
Ex : L’affaire de la rue Lourcine de Feydeau (1862-1921)
 
    1. Théâtre symboliste

Tête d’or de P.Claudel
Ce théâtre annonce le mouvement surréaliste
Il se base sur le rêve. Il est alors peu structuré au niveau de l’histoire. Des symboles sont utilisés pour faire réagie.
 
 
IV.              Le théâtre du XXe
 
  1. Avant 1940

 
      a. comédie de boulevard
A la Belle Epoque, on cherche la distraction.
→ Théâtre plutôt burlesque
 
      b. Entre deux guerres
    • Les metteurs en scène deviennent importants (on en oublie presque les auteurs) comme Louis Jouvet → Ajout de sa marque
    • Toujours le théâtre de boulevard. On voit apparaître des pièces plus satiriques (comme celles de Marcel Pagnol)
    • Retour à la Tragédie (plus proche de l’Antiquité) avec Giraudoux (La guerre de Troie n’aura pas lieu en 1937) et Anouilh (Antigone)

 
 
  1. Après 1940

           
  1. Mouvement de l’absurde

De nouveaux auteurs apparaissent et les metteurs en scène osent jouer leurs pièces
Ex : Ionesco, Camus, Sartre
 
  1. Apparition du nouveau théâtre

Ce théâtre semble imposé par Antonin Artaud avec son manifeste le théâtre et son double (1938). Ces pièce comporte souvent plus d’actes et de personnages (ex : Genet)
« Une vraie pièce de théâtre …»
→ Le théâtre devient provocateur.
Le spectateur est obligé de réfléchir sur lui et sur sa manière d’être.
 
 
 


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 6 Juin - 18:03 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Ludo
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 03 Juin 2008
Messages: 6
Le p'tit Français !: 0
2: 0
Le p'tit prof: 0
10: 0,00

MessagePosté le: Ven 6 Juin - 18:08 (2008)    Sujet du message: L'évolution du théâtre Répondre en citant

Merci soso je me demandé comment j'allais men sortir pour le théatre .

Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 15:49 (2016)    Sujet du message: L'évolution du théâtre

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Révision pour le bac de Français Index du Forum -> Révision pour le bac de Français -> La poésie, la méthodologie, etc... Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2015 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com powered by ArgenBLUE free template