Révision pour le bac de Français Index du Forum Révision pour le bac de Français
Chaques internautes déposent des lectures analytiques ou bien des informations en rapport avec le français.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

l'île des esclaves acte 1 scène 1

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Révision pour le bac de Français Index du Forum -> Révision pour le bac de Français -> Lectures Analytiques
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
laetitia


Hors ligne

Inscrit le: 03 Juin 2008
Messages: 17
Le p'tit Français !: 0
2: 0
Le p'tit prof: 0
10: 0,00

MessagePosté le: Mar 10 Juin - 21:07 (2008)    Sujet du message: l'île des esclaves acte 1 scène 1 Répondre en citant

Lecture analytique 1 : 
Acte I scène 1 
 
Montrer que cette scène est une scène d’exposition sui remet en cause les relations maître/valet traditionnelles.
 

Introduction
            Une scène d’exposition est une scène qui résume ce qui s’est passé avant et anticipe sur le dénouement. Elle commence sur un mode classique : 2 personnages. Ici, Arlequin et Iphicrate. Arlequin incarne la comédie.
 

I/ Scène de rébellion :
a)      les didascalies :
      •     Double énonciation : auteur = lecteur/acteur/metteur en scène (didascalies)
                                              personnages = personnages (+ public)
      •     Arlequin apprend qu’il est sur l’île des esclaves : tournant dans leurs relations basées sur la peur : le valet craint son maître. Il devient insolent : évolution à travers ses didascalies = il sort de son rôle de valet amuseur car il menace son maître. Renversement de situation attendu.
      •     Arlequin est décrit de façon traditionnelle : bouteille… (l.2) : on ne prend pas très au sérieux son rôle. Mais il devient sérieux à la ligne 88 : il sort de son stéréotype = scène pas traditionnelle.
      •     Le lecteur sent les tentions entre les personnages : Iphicrate est abattu car il sait om il est et il ne peut s’en échapper. Il regrette ce qu’il a dit (l.51) = il devient de plus en plus énervé. Il perd pied à la ligne 80 : il a besoin de valets pour être maître, mais Arlequin n’a aucune pitié pour son maître « indifférent ».
      •     Iphicrate devient ridicule à la ligne 102 lorsqu’il court son épée à la main. Cette épée ne lui sert plus à rien (symbole du pouvoir), il est soumis à l’autorité de son valet.
 

b)      l’organisation de la parole :
      •     Le maître ouvre le discours : relation de pouvoir = il maîtrise la parole car il sait où il est.
      •     On trouve une apostrophe « arlequin! » (l.1), ce qui montre que le dominant est le valet : relation traditionnelle = Iphicrate domine. Le maître pose des questions. Arlequin n’est pas intéressé mais il répond car il est obligé. Il n’est pas affligé comme Iphicrate mais il est dominé par la parole.
      •     « mais » d’opposition (l.17) ce qui l’importe c’est sa bouteille. « j’ai sauvé ma pauvre bouteille » (l.19) montre la discordance entre les 2 discours. Relation très proche de la bouteille. A la ligne 32, Arlequin a compris et a entendu ce que lui a dit son maître donc libération d’Arlequin.
      •     Il utilise des onomatopées. Il chante et se moque d’Iphicrate : ironie dans la chanson = il est très content de sa situation.
      •     Il y a 3 temps : - Iphicrate et Arlequin se parlent de manière traditionnelle,
                                     - Arlequin devient plus arrogant (l.35),  
                                     - Arlequin devient menaçant, il domine la fin du texte.
           
c)   les revendications d’Arlequin :
      •     Arlequin est ignorant de l’endroit où il est : il pose une question (l.25) puis il s’intéresse : « oh oh ! » = renversement qui aboutit à des revendications : tirade. Il répond à la question d’Iphicrate et utilise le passé composé car ça ne fait pas longtemps qu’il n’est plus esclave. Il se détache et refuse de continuer à être esclave.
      •     Utilisation de l’imparfait (l.90) : situation qui n’est plus actuelle.
      •     « pays d’Athènes » = hors scène, pays qui existe, ce qui permet l’identification. On n’est pas à la cour mais ça rappelle l’époque où le spectateur vie. Renvoie à son image (analepse = retour en arrière).
      •     « comme un pauvre animal » montre l’infériorité du valet par rapport au maître : il n’a pas de statut d’homme. « pauvre » accentue cette dévalorisation du valet. Arlequin tutoie Iphicrate.
      •     Inversion des rôles qui se met en place : « je t’attends là » : Arlequin ne suivra plus de façon aveugle son maître. Il annonce le renversement des rôles.
      •     Ligne 93 = période : longue phrase qui va se construire à partir de la juxtaposition. Accumulation de phrases simples, indépendantes.
      •     « nous » = Arlequin est passé du côté des autres esclaves de l’île, il s’émancipe. Les pronoms ont changé et évolué : avant nous = Arlequin + Iphicrate,
                                                   Après nous = Arlequin + les esclaves.
      •     Iphicrate se croît toujours dans sa relation maître/vallet.
      •     A la ligne 96, Marivaux dit aux spectateurs que ce qu’il va faire vivre à Iphicrate les concerne : il annonce la portée morale de la pièce : rendre les nobles plus raisonnables, plus humains et amélioration des relations maître/valet mais pas de bouleversement de l’ordre social. « mon ami » = Arlequin considère Iphicrate comme son égal.
      •     A la ligne 70, Arlequin refuse de retourner à la chaloupe car il retournera dans sa situation d’esclave : battu = dénonciation de la maltraitance des esclaves. Il utilise les paroles de son maître : Arlequin se moque du ton qu’utilise Iphicrate pour lui parler ce qui donne un effet d’imitation (+répétition du gourdin = réalité).
      •     Ironie d’Arlequin « marques » (l.75) = syllepse (2 sens)
      •     « souffert » x2 (l.95) : situation d’esclave = situation douloureuse. Importance du futur : il se projette dans une situation réalisable.
      •     A la ligne 55, Iphicrate change d’attitude et ce changement est bien noté par les remarques d’Arlequin : effet de répétition.
 

II/ Une scène d’exposition :
a)      situer l’action :
      •     « que deviendrons-nous dans cette île ? » montre l’explication d’avant et d’après = annonce les enjeux de la pièce. Question au futur = réalité.
      •     Présentation des caractéristiques de l’île par Iphicrate : « île » x4.
      •     Champ lexical du naufrage de la mort et de la survie : lieu perdu.
      •     Caractérisation des personnages + didascalies.
 

b)      poser les enjeux :
      •     C’est une utopie qui permet de faire des références à la société du spectateur en gardant de la distance. L’île va permettre à la pièce d’exister et l’inversement des rôle va bien dans les bienséances.
      •     Enjeux = Marivaux expose clairement ses intentions : théorie de l’exemple. Mais on trouve quelques incohérences : comment Iphicrate sait qu’ils sont sur l’île des esclaves ?
 

Conclusion :
            Cette scène peut être lue de 2 façons : comique et pathétique.
Comique : Arlequin = caractère
                  gourdin, bouteille et épée = gestes
                  ironie, insolence = mots
                  situation d’Iphicrate = situation
 

Pathétique : situation périlleuse d’Iphicrate,
                    dangers auxquels il est exposé,
                    didascalies du hors-texte font de Iphicrate une victime,
                    il court après Arlequin il perd donc tout ce qui fait de lui le maître.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 10 Juin - 21:07 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Révision pour le bac de Français Index du Forum -> Révision pour le bac de Français -> Lectures Analytiques Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2015 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com powered by ArgenBLUE free template