Révision pour le bac de Français Index du Forum Révision pour le bac de Français
Chaques internautes déposent des lectures analytiques ou bien des informations en rapport avec le français.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Le jardinier et son seigneur

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Révision pour le bac de Français Index du Forum -> Révision pour le bac de Français -> Lectures Analytiques
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Ludo
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 03 Juin 2008
Messages: 6
Le p'tit Français !: 0
2: 0
Le p'tit prof: 0
10: 0,00

MessagePosté le: Mar 3 Juin - 18:22 (2008)    Sujet du message: Le jardinier et son seigneur Répondre en citant

Bannir Lecture analytique n°3 Bannir  
Idea Le jardinier et son seigneur Idea  
 
 

a)      Le pittoresque du récit.
 

Le récit se situe dans un potager, un jardin (v4)
Le pittoresque est dégagé à travers la description du jardin et de son propriétaire.
            Jardin : potager = idée de plaisir v6
            Jardinier :
                        -On a affaire à un passionné (le jardinier), un amateur
                        -v17 « bon »= sympathique
                        -V23 Vocabulaire élogieux pour décrire le jardin
                        -Nous avons donc une vision d’un jardin parfait. (Vision idyllique)
                        -V55 hyperbole= ampleur des dégâts.
                        -V49 Personnification du jardin  « horrible et large »=jardin
Lexique de compassion : V43, V50. Renforcée par l’anaphore « adieu » V45
Nous sommes dans le burlesque : mise en valeur du chevalier qui va être rabaissé.
Le paysan fait appelle au noble (chevalier) car ils ont le droit de chasser.
 

b)      Critique des privilèges
 

.Le seigneur apparaît dans un premier temps comme un sauveur : V17, V19 « sur ma vie » (burlesque, tous cela pour un lièvre …).
                  -Il devient de + en +  excessif : -V35 « déjeune »=s’impose
                                                                    -V37 « commande »=prend des libertés.
      Début de la gradation des l’entrée en action du seigneur : -séduction de la fille, il va de plus en plus loin dans l’inimité de la jeune fille, mais elle va se défendre tout en respectant le seigneur (V27.28.29)
      Attitude du Prince : V39= action disproportionnée pour un lièvre
Champs lexical de la chasse : chasse à cour, chevaux et valet.
V53 = Chasse divertissante pour le Prince, mais à travers c’est mots nous pouvons dire que c’est La Fontaine qui s’exprime à travers le bourgeois.
V54 = Rien ne peut stopper le Prince.
Indicateur de temps : V55 = Prince qui agit sans réfléchir
Rythme rapide au vers 18
 

Quant on appel un Prince il est impossible ensuite de le stopper.
 

c)      Le clergé, le tiers-états et la noblesse.
 

Affrontement de la noblesse et le tiers-états au vers 2
V.2 riche contre pauvre, ici le jardinier est inclus dans aucune des deux catégorie.
Demi= répétition=figure de style qui insiste sur un statut précoce. Il appartient au T-E (Haute bourgeoisie)
L’opposition qui sépare le T-E et le seigneur est faite grâce au langage.
Jardinier = « Mr », « ils sont à vous » V33 = vouvoiement.
Seigneur : langage familier, geste familier, c’est du libertinage
V35 et suivant : procédé ironique, le noble invite tous le monde à déjeuné chez le paysans.
L.F va attaqué le noble sur sa responsabilité, il, va sacrifié le bien d’autrui pour sont plaisir personnel. V50.51  eût = plus que parfait car il n’est pas envisageable qui descende de son cheval.
 

 

MORALE : Le noble est soumis au roi. L.F. fait une critique politique. Il décale sa morale. Passe au domaine social au domaine politique. Pas de cohérence entre le récit et la morale. Mais la fable illustre  l’idée. (Terre = jardin). On part de la chasse à la guerre. La morale va venir renforcé la fable. C’est Louis XIV qui aime les guerres, donc il est critiqué.
 

            La fable par d’une vie sociale au service de la vie politique. La morale est écrite pour les Princes et les Rois. Fable Rythmé, vivantes, pittoresque, amusante.
 


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 3 Juin - 18:22 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Révision pour le bac de Français Index du Forum -> Révision pour le bac de Français -> Lectures Analytiques Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2015 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com powered by ArgenBLUE free template